Posted on

Les études de médecine ouvrent la porte à un éventail de carrières diversifiées, permettant aux diplômés de s’épanouir dans des domaines allant du soin patient direct à des spécialités plus pointues. Cet article explore plusieurs métiers accessibles après des études de médecine, en détaillant les missions, le parcours universitaire nécessaire, et une fourchette de salaire pour chaque profession.

Dentiste

Le dentiste est un professionnel de santé spécialisé dans le diagnostic, la prévention, et le traitement des maladies de la bouche, des dents, des gencives, et des maxillaires. Les études de dentisterie requièrent généralement 6 ans d’études après le baccalauréat, suivies d’une spécialisation pour ceux qui le désirent. Les revenus varient considérablement en fonction de la pratique (salarié ou libéral) mais se situent en moyenne entre 50 000 et 100 000 euros annuellement.

Chirurgien esthétique

Spécialisé dans la modification de l’apparence physique à travers des interventions chirurgicales, la pose de prothèses mammaires ou les injections. Le chirurgien esthétique doit suivre une formation de médecine générale, puis se spécialiser en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, pour un parcours total d’environ 11 à 12 ans. Les revenus sont parmi les plus élevés dans le domaine médical, pouvant dépasser les 200 000 euros par an, selon l’expérience et le lieu de pratique.

Chirurgien vasculaire

Ce spécialiste traite les maladies des vaisseaux sanguins (artères et veines) à l’exception des vaisseaux intracrâniens et coronaires. Après les études de base en médecine, une spécialisation en chirurgie vasculaire est nécessaire, pour une durée totale d’environ 10 à 12 ans. Les chirurgiens vasculaires peuvent s’attendre à des revenus variant de 100 000 à 250 000 euros annuellement.

Médecin généraliste

Pilier du système de santé, le médecin généraliste assure le suivi global de la santé des patients, oriente vers des spécialistes au besoin, et pratique des actes de prévention. La formation dure 9 ans après le bac. Le salaire varie selon le mode d’exercice, généralement entre 60 000 et 120 000 euros par an.

Pédiatre

Spécialiste de la santé des enfants et des adolescents, le pédiatre suit le développement physique et psychologique de ses jeunes patients. Après les études de médecine, une spécialisation en pédiatrie est requise, pour une durée totale d’environ 10 ans. Les pédiatres peuvent gagner entre 70 000 et 150 000 euros annuellement.

Neurologue

Expert des troubles du système nerveux, le neurologue diagnostique et traite les maladies affectant le cerveau, la moelle épinière, et les nerfs. Le parcours de formation inclut environ 10 ans d’études post-bac. Le salaire varie de 80 000 à 180 000 euros par an.

Dermatologue

Ce spécialiste traite les maladies de la peau, des cheveux, et des ongles. La formation spécifique en dermatologie suit le cursus de médecine générale, pour une durée totale d’environ 10 ans. Les dermatologues peuvent espérer un revenu annuel de 80 000 à 200 000 euros.

Gastro-entérologue

Ce médecin spécialisé dans les maladies de l’appareil digestif effectue également des actes d’endoscopie. Après les études médicales générales, une spécialisation est nécessaire, pour un total d’environ 10 ans de formation. Les revenus sont compris entre 90 000 et 180 000 euros par an.

Anesthésiste

L’anesthésiste assure l’anesthésie et la réanimation des patients en chirurgie. La spécialisation suit le cursus médical général pour un total d’environ 10 ans d’études. Le salaire varie généralement entre 100 000 et 250 000 euros annuellement.

Allergologue

Spécialiste des allergies et de l’immunologie, l’allergologue diagnostique et traite les réactions allergiques. La formation spécifique suit le parcours de médecine générale, pour une durée totale d’environ 10 ans. Les allergologues gagnent en moyenne entre 70 000 et 150 000 euros par an.

Cardiologue

Expert des maladies du cœur et des vaisseaux, le cardiologue joue un rôle crucial dans la prévention, le diagnostic, et le traitement des pathologies cardiovasculaires. Après la formation en médecine générale, une spécialisation en cardiologie est nécessaire, totalisant environ 10 ans de formation. Les revenus peuvent varier de 90 000 à plus de 200 000 euros annuellement.