Le certificat de réalisation : tout savoir

Le certificat de réalisation est un papier qui remplace les attestations de présence mais aussi d’autres attestations d’assiduité. Le document est à remplir par la personne qui dispense la formation et comprend plusieurs informations qui sont : 

Les coordonnées de l’étudiant ou du stagiaire

La nature de la formation

Le nom de la formation

Les dates de début et de fin

La durée totale 

A l’aide des factures et des relevés de dépenses de l’employeur, le certificat de réalisation est une pièce maîtresse dans un contrôle relatif à la réalisation des actions de formation. 

Le contrat de réalisation est un document qui est mis à disposition par le Ministère du Travail. Il est donné sous forme de modèle, vous devez donc le personnaliser au nom de votre entreprise. 

Vous pouvez l’utiliser pour toutes les formations classiques, bilan de compétences, contrat de professionnalisation et d’apprentissage et le Pro A.

Qui peut la délivrer ? 

Le certificat de réalisation de formation est généralement donné par des organismes qui sont agrées par le gouvernement comme les universités, ou des organismes de formations indépendants par exemple. 

Vous pouvez en apprendre plus sur les certificats de réalisation sur le site de Transitions Pro, qui vous donnera plus d’informations sur ceux-ci. De plus, le certificat de réalisation remplace désormais l’attestation de présence mais aussi de paiement et peut se faire de manière totalement dématérialisée. 

Les obligations 

Les missions et l’apprentissage des notions qui ont été stipulées dans le certificat de réalisation doivent être respectées. Il est nécessaire que les actions de formations mettent des moyens pédagogiques, techniques, financiers en œuvre pour atteindre les objectifs. 

Les prestataires de formations doivent déposer une déclaration d’activité auprès du préfet de la région selon le siège social auquel il est associé. 

Savoir si un organisme est agréé 

On se dirige vers un organisme de formation lorsque l’on éprouve l’envie d’approfondir ses connaissances dans un domaine, d’apprendre un nouveau métier ou de faire une grosse reconversion professionnelle. Pour ceci, vous aurez besoin d’un organisme agrée qui vous donnera un certificat justifiant vos nouvelles compétences. 

Il n’existe pas vraiment d’un agrément de formation. L’organisme de formation doit juste obtenir un numéro de déclaration d’activité pour prouver la légalité de l’activité. Les formateurs eux aussi doivent et peuvent obtenir un numéro de déclaration. 

Vous devrez vérifier ceci, en plus de la qualité des formations proposé lorsque vous vous orientez vers les différents organismes de formation disponible. 

La différence entre diplôme et certificat 

Il existe certaine confusion entre ces deux termes et nous allons éclaircir le sujet rapidement. Le diplôme est un acte écrit fournit par un organisme officiel qui justifie un titre ou un grade professionnel. Il permet de certifier un niveau de connaissance et est homologué par les autorités nationales compétentes. Le diplôme est généralement délivré par l’éducation nationale. 

Un certificat atteste lui d’un niveau de connaissance homogène, à l’instar de du diplôme dans lequel les notes peuvent se compenser entre elles pour atteindre une moyenne. 

Ils sont généralement délivrés par des organismes professionnels tels que les chambres d’industries, de commerces et de métiers.