Posted on

L’autonomie et l’indépendance sont devenues aujourd’hui deux éléments clés dans la vie des gens. Et pourtant, elles peuvent être limitées pour des raisons indépendantes de leur volonté comme un accident, un handicap ou le vieillissement. Le fauteuil roulant électrique se présente alors comme une solution permettant de retrouver la liberté et d’améliorer la qualité de vie des personnes ayant perdu leur mobilité. Voici ce qu’il faut savoir avant d’acheter le vôtre.

Pourquoi choisir un équipement adapté ?

Vous avez décidé d’acheter un fauteuil roulant électrique pour la première fois. Au vu des différents modèles et marques qui existent actuellement sur le marché, faire un choix devient vite un vrai casse-tête. De plus, chaque modèle a ses propres caractéristiques et ses données techniques sont difficilement compréhensibles pour les non connaisseurs. Trouver le fauteuil roulant électrique qui s’adapte le plus à votre état de santé est très important puisque cela conditionnera votre confort. D’ailleurs, le fauteuil roulant n’est pas un équipement que vous achetez tout le temps. De manière générale, c’est un choix à long terme. Ainsi, vous ne devez pas vous tromper dans le choix de la chaise roulante la plus adaptée à votre pathologie et à vos besoins.

Tenir compte de vos besoins

En principe, vous devez être assisté dans le choix de votre équipement, que ce soit par un professionnel de santé (votre médecin traitant, votre ostéopathe, etc.) ou par un proche. Le professionnel, selon vos besoins, peut vous conseiller l’un des modèles suivants :

• Le fauteuil roulant électrique d’intérieur : c’est un modèle plus petit qui peut généralement se plier. Il peut avoir une vitesse maximale de 6 km/h et une autonomie variant de 10 à 15 km.
• Le fauteuil roulant électrique d’extérieur : c’est un modèle plus grand que le
précédent et son autonomie varie de 15 à 50 km. Cette autonomie dépend de la gamme et de la marque. Ce type d’équipement dispose de roues épaisses ayant pour fonction d’amortir les surfaces non lisses.
• Le modèle à hauteur variable : il s’utilise en intérieur, car il est très pratique pour se rapprocher du sol ou pour atteindre les objets en hauteur.
• Le modèle verticalisateur vous permettant d’avoir une aide à se lever. Son principal avantage est de limiter les risques d’escarres. Il est plus adapté aux personnes atteintes d’un handicap sévère.

Il est donc possible de trouver l’équipement qui s’adapte le plus à votre morphologie et à votre handicap. Dans le cas contraire, le fauteuil risque d’aggraver encore plus votre pathologie.

Les types de fauteuils roulants électriques

Il existe principalement quatre types de fauteuils roulants électriques, dont :

• Le modèle à propulsion électrique : il est plus maniable et vous garantit une conduite intuitive. Il possède diverses fonctions électriques et de nombreux accessoires permettant de faciliter votre quotidien. L’achat de ce fauteuil peut également être pris en charge par la sécurité sociale. Renseignez-vous pour savoir si c’est le cas. Cependant, ce modèle n’est pas le plus conseillé pour une utilisation en extérieur.
• Le modèle à traction : il est également maniable et peut pivoter sur lui-même. Il peut s’utiliser en extérieur, mais n’est pas forcément le plus conseillé pour cela. Il n’est pas non plus le plus pratique pour effectuer de longues distances, car il peut fatiguer son utilisateur.
• Le modèle à roues motrices est intuitif et dispose de 4 à 6 roues. Il est connu pour franchir aisément les obstacles et dispose de nombreux accessoires.
• Celui adapté aux personnes âgées et aux enfants est plus spécifique puisqu’il doit s’adapter spécifiquement à la morphologie de la PMR qui va l’utiliser. Le modèle électrique pour enfant par exemple est évolutif et peut s’adapter à la taille et à l’âge des enfants. Quant au modèle adapté pour personnes âgées, il est plus léger et est intuitif. Il peut s’adapter aux modes de vie des patients à qui il est destiné.