Posted on

Il existe deux principales sortes de charpentes, notamment la charpente traditionnelle et le charpente industrielle. La première est fabriquée en bois de grandes sections, tandis que la seconde est réalisée en fermettes préfabriquées en atelier et montée sur place. Découvrez tout au sujet de ces deux structures dans les lignes suivantes.

Les deux principales sortes de charpentes

La charpente est conçue pour soutenir la couverture de toit d’une maison. C’est un mode de construction qui remonte à la nuit des temps pour protéger les occupants de l’habitation des intempéries. Elle peut avoir diverses formes qui épousent en particulier les plans et l’architecture du logement ainsi que le nombre de pans du toit souhaité.

A noter qu’une toiture peut être composée d’un ou de nombreux pans, un choix qui dépend notamment de la météo de la région et des besoins esthétiques du propriétaire. Si les techniques de fabrication varient en fonction des situations géographiques, il existe cependant deux principales sortes de charpentes : la charpente traditionnelle et la charpente industrielle.

Charpente traditionnelle : originalité et résistance

La charpente traditionnelle est le type d’ossature le plus ancien. C’est une structure noble fabriquée principalement à partir de bois massifs et de poutres. Réalisée sur mesure par un couvreur charpentier, la charpente se monte sur place et requiert des équipements de levage spécifiques pour la mise en place des poutres au-dessus des murs. Elle est principalement composée de faîtière, de ventrières et de sablières. A noter qu’avant la mise en place de la charpente, il faut vérifier la maçonnerie pour s’assurer qu’elle peut supporter la charge de l’ossature et de la toiture.

Les chevrons sont ensuite croisés sur les poutres et destinés à répartir de façon homogène la charge pondérale du toit. Sur ces composants seront posés les liteaux et puis les tuiles. Selon l’installation des chevrons se réalisera le choix de la technique d’isolation, notamment la nécessité ou non de mettre en place un écran HPV au-dessous de la laine minérale. Concernant l’assemblage des éléments qui composent votre charpente traditionnelle, on distingue le boulonnage, le clouage et l’embrèvement.

Sachez que les travaux de charpente sont des opérations d’envergure qui requièrent du temps et de l’énergie. En ce qui concerne le coût de fabrication, prévoyez entre 110 et 170 euros/m2, matériaux et main d’œuvre inclus.

Charpente industrielle : praticité et facilité d’installation

La charpente industrielle est une charpente préfabriquée en atelier et amenée par section pour être montée sur place et ainsi offrir un certain gain de temps à l’installateur. Provenant des États-Unis, cette structure figure parmi les ossatures les plus utilisées dans les nouvelles maisons en raison de ses deux qualités principales qui sont son faible coût et sa rapidité d’installation. La pose de cette structure demandant de l’expertise et une certaine technique, il est vivement conseillé de contacter un artisan couvreur charpentier dans les Vosges.

La charpente industrielle est principalement composée de fermettes à la place des chevrons. Contrairement à l’ossature traditionnelle, elle est réalisée avec des bois de petites sections de forme triangulaire. Les liteaux servent à recevoir la couverture, alors que l’anti flambage et le contreventement se chargent de la stabilité de la structure. Enfin, en ce qui concerne l’assemblage de la charpente, on utilise principalement des connecteurs métalliques.